DÉMARCHE

Les enfants passeurs de culture

Arts et Développement conçoit et organise l’installation d’artistes dans des quartiers prioritaires, en lien avec des équipes sociales présentes sur le site. Le travail avec les enfants dans l’espace public développe leur créativité et concourt au changement des relations sociales dans le quartier. Une démarche qui place l’art au coeur de l’action sociale, éducative et culturelle.

Nos objectifs

Mettre en relation des artistes avec des enfants et leur entourage familial, dans l’espace public des quartiers, a pour effet de :

contribuer au développement des enfants par l’expérience de la pratique artistique et l’accès à la culture.

instaurer du lien social par les rencontres occasionnés entre enfants, familles, voisinage, acteurs de quartier…

donner aux habitants un signe tangible d’une transformation possible de leur cité, par une appropriation valorisante de l’espace public.

 Notre mode d’action : les ateliers de peinture de rue

La base de l’action : des ateliers de peinture de rue, gratuits et en libre adhésion. Dans chaque quartier, trente à cinquante enfants sont présents aux rendez-vous donnés par les artistes chaque semaine et durant toute l’année. C’est un cérémonial, un moment attendu qui intègre la vie de la cité. L’aptitude qu’ont les enfants à exprimer poétiquement leur vision du monde, seuls ou en groupe, se déploie au fil des ateliers. La singularité de chacun est reconnue et stimulée par l’accompagnement de l’artiste qui propose une démarche pédagogique et un projet artistique – fil conducteur à des productions collectives.

Des sorties culturelles (musées, performances) sont organisées pour familiariser le public à la culture et ses lieux de diffusion.

Une manifestation annuelle (exposition, installation) rend compte des transformations opérées dans le quartier à partir de traces systématiquement conservées à l’issue de chaque atelier (peintures, écrits, photos).

 Notre volonté : une action pérenne

L’action est créée pour s’implanter durablement dans le quartier. Certaines cités en bénéficient depuis plus de 10 ans. L’artiste s’adosse à une structure de quartier (centre social, MJC,…), dont le personnel, formé et accompagné, devient porteur de la démarche et assure la pérennité de l’action. Par sa vision et son approche créative, l’artiste apporte à l’action sociale une dimension nouvelle. Les artistes se succèdent tous les 2 ans environ afin qu’ils puissent disposer du temps nécessaire à la connaissance du quartier et des familles pour développer un projet et afin de permettre aux habitants de découvrir des sensibilités artistiques différentes.