LA DIFFUSION

PAR ESSAIMAGE

Arts et Développement souhaite diffuser plus largement ce mode d’action, tant dans la région qu’au plan national. En 2016, la démarche d’ateliers de peinture de rue initiée par Arts et Développement fonctionne dans 42 quartiers en France, réseau que l’association anime. Dans le cadre de sa démarche « Un artiste, un quartier », elle programme l’ouverture de 4 nouveaux sites par an.

 L’association lance des appels à partenariat

Elle prend contact avec des sociétés d’HLM, des collectivités territoriales, des fondations et des centres sociaux pour étudier ensemble la faisabilité du projet sur un territoire envisagé.

 Elle organise le montage du projet

L’association met en place un cadre de fonctionnement qui réunit la structure de quartier, les organismes financeurs et Arts et Développement, pour préciser les objectifs, les moyens et le rôle de chacun. Une convention et un cahier des charges sont élaborés.

Elle accompagne et forme l’équipe relais

L’association missionne un artiste dans le cadre du projet. Elle l’aide à définir son projet artistique en lien avec les attentes des partenaires. Elle apporte son expérience et une méthode de travail qu’elle transmet à une équipe constituée d’animateurs de la structure de quartier, de l’artiste et de bénévoles. Elle dispense une formation et un accompagnement sur le terrain dans le but de passer progressivement le relais dans un délai de deux ou trois ans.

Elle veille à la dynamique des actions dans le cadre de son réseau

Une rencontre annuelle de réseau rassemble les acteurs – artistes, bénévoles, animateurs et direction de centres sociaux– de cette pratique originale pour un partage d’expériences de terrain sources de mesure d’impact et d’innovation. Des interventions de « veille qualité » et de formation sont mises en œuvre à la demande.